Super typhon Haiyan - Les Philippines font tout pour empêcher l'exploitation sexuelles d'orphelins

12/01/14 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Le Vif

(Belga) Les Philippines mettent tout en oeuvre pour empêcher le recrutement d'enfants à des fins d'exploitation sexuelle dans une région dévastée par le typhon Haiyan, a annoncé dimanche la présidence.

L'ONG "Plan international" est préoccupée par la situation de cinq lycéennes qui ont été recrutées après le passage du typhon le 8 novembre, à Basey et Marabout, deux villes côtières sur l'île de Samar, où les bilans des victimes et dégâts ont été très lourds. Des associations humanitaires ont exprimé leur préoccupation quant au danger potentiel de trafic humain après le passage de Haiyan, qui a fait près de 8.000 morts ou disparus. Les enfants qui ont perdu leurs parents dans la catastrophe, ainsi que les adultes cherchant désespérément du travail, sont particulièrement vulnérables, ont estimé les associations. Une commission contre le trafic d'êtres humains est déjà en place pour empêcher que les enfants ne tombent aux mains des trafiquants dans les régions touchées par le typhon, a assuré dimanche Herminio Coloma, un porte-parole du président Benigno Aquino. "Les administrations concernées font tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher ces crimes", a-t-il ajouté. Le gouvernement philippin a identifié 109 orphelins de Haiyan sur la seule île de Leyte. Selon un rapport de 2013 du Département d'Etat américain sur les trafics d'êtres humains, les Philippines sont qualifiés de "pays pourvoyeur de trafics d'êtres humains pour la prostitution et le travail forcé", tandis que le tourisme sexuel pédophile y reste un "problème grave". (Belga)

Nos partenaires