Sommet UE - Syrie: les 27 veulent examiner "toutes les options" pour soutenir l'opposition

14/12/12 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Le Vif

(Belga) Les dirigeants européens ont chargé vendredi leurs ministres des Affaires étrangères d'examiner "toutes les options" pour soutenir l'opposition syrienne. La France et le Royaume-Uni militent pour que l'Europe achemine des armes aux opposants de Bachar el-Assad.

Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont évoqué vendredi matin le dossier syrien, alors que l'opposition jouit d'un soutien international croissant dans la guerre d'usure qui l'oppose au régime. La Coalition de l'opposition a reçu mercredi le soutien de poids d'un bloc international qui l'a reconnue comme "seul représentant légitime" du peuple syrien, mais elle réclame désormais un appui financier plus important et des livraisons d'armes. Dans les rangs européens, la France et le Royaume-Uni sont à la manoeuvre pour lever un embargo sur les armes mis en place au début du conflit syrien. Mais d'autres pays refusent d'alimenter la violence avec de nouveaux armements. Dans ce contexte, les dirigeants européens ont adopté vendredi un langage ambigu. Selon le Premier ministre belge Elio Di Rupo, "on a le sentiment qu'on pourrait avoir un déblocage de la situation dans les trois mois", au moment où l'UE devra décider de prolonger ou non son embargo. (WAE)

Nos partenaires