Sommet sur la sécurité nucléaire - "Il faut des sanctions contre la Russie mais elles doivent être bien étudiées"

24/03/14 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Le Vif

(Belga) "Il faut des sanctions contre la Russie qui a agi, en Crimée, contre le droit international, mais ces sanctions doivent être bien étudiées", a déclaré lundi soir le Premier ministre belge Elio Di Rupo (PS), présent à La Haye dans le cadre du sommet sur la sécurité nucléaire et où a débuté, peu avant 19 heures, une réunion du G7 consacré à la crise ukrainienne.

Sommet sur la sécurité nucléaire - "Il faut des sanctions contre la Russie mais elles doivent être bien étudiées"

"La Belgique veut des sanctions qui fassent mal à la Russie mais pas aux citoyens et aux entreprises européennes", a poursuivi Elio Di Rupo selon qui "il faut avancer avec discernement". "Il faut des sanctions mais il faut surtout reprendre les discussions avec la Russie afin que le pire n'arrive pas", a-t-il ajouté en rappelant par ailleurs qu'il est avant tout question de sécurité nucléaire à La Haye. "Ce Sommet s'est fixé 3 objectifs auxquels la Belgique souscrit: tendre à l'élimination du matériel nucléaire, sécuriser les installations nucléaires et renforcer la collaboration internationale. C'est ce dont nous discutons", a encore assuré le Premier ministre. Reste que la question ukrainienne n'est jamais bien loin. Ainsi, lundi après-midi, la délégation russe a quitté la salle de réunion après un incident avec un responsable ukrainien. Et dans la soirée, une rencontre en tête-à-tête a eu lieu entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue ukrainien Andriï Dechtchitsa. (Belga)

Nos partenaires