Une tombe du paléolithique "exceptionnelle" découverte dans les Bouches-du-Rhône

09/07/13 à 18:47 - Mise à jour à 18:47

Source: Le Vif

Les archéologues et préhistoriens de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont présenté mardi à Cuges-les-Pins, près de Marseille, la "découverte exceptionnelle" d'une tombe de l'épipaléolithique (11.000-12.000 ans avant notre ère) en très bon état de conservation. C'est la première sépulture de cette époque connue en France, ont-ils indiqué.

Une tombe du paléolithique "exceptionnelle" découverte dans les Bouches-du-Rhône

© Image Globe

"On a choisi de présenter cette découverte en cours de chantier (ndlr: du chantier de fouille) car c'est quelque chose d'exceptionnel", a expliqué Vincent Mourre, le préhistorien qui a découvert cette tombe. Jusqu'à présent, on ne connaissait qu'une trentaine de tombes de ce type, pratiquement toutes dans des grottes ou abris de la péninsule italienne, a-t-il ajouté.

La sépulture de Cuges-les-Pins "est la première tombe à l'air libre", a-t-il précisé.

C'est en septembre 2011, aux derniers jours des travaux de sondage effectués par l'Inrap sur un site de 1,8 hectare sur lequel devait être érigée une Zone d'activité concerté (Zac), que M. Mourre a découvert après un coup de pelleteuse un morceau de crâne.

Cet individu, dont on ne sait encore s'il est de sexe masculin ou féminin, a vécu à la fin du paléolithique, à une époque où les hommes étaient encore des chasseurs-cueilleurs.

Outre cette tombe, le site de Cuges-les-Pins recèle les vestiges d'un village néolithique plus récent, vieux de 5.000 à 6.000 ans, qui font également l'objet d'un chantier de fouille de l'Inrap.

Nos partenaires