Une énigme du sida résolue grâce à un jeu cérébral

19/09/11 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Le Vif

Des adeptes d'un jeu vidéo en ligne ont réussi en trois semaines à décoder une énigme qui tenait en échec depuis dix ans les plus éminents scientifiques. En jouant pour la science, ils ont réussi à décoder la structure d'une enzyme proche de celle du virus du Sida

Une énigme du sida résolue grâce à un jeu cérébral

© capture d'écran http://fold.it

Foldit (littéralement "plie-le"), est un jeu cérébral en ligne et donc accessible à tous qui permet d'aider la science en jouant. Son but est de faire résoudre par les joueurs un problème auquel se heurtent les ordinateurs, en l'occurrence comment une molécule se "plie" pour former une structure en trois dimensions et donner ainsi naissance à une protéine.

Les chercheurs ont une image "écrasée" de la protéine lorsqu'il l'observe au microscope. Il est souvent très difficile de reconstruire la molécule en 3D. Une démarche pourtant indispensable pour comprendre une maladie et identifier les zones où le médicament pourrait agir.

Le type d'enzyme reconstruit par les joueurs, appelée protéase rétrovirale, joue un rôle fondamental dans la manière dont le virus du sida prolifère. Les médecins sont convaincus qu'en les inhibant, ils pourraient efficacement lutter contre la maladie mais, faute de connaître la structure exacte de cette enzyme, il leur était très difficile de trouver les substances capables de la bloquer.

A court d'idée, ils ont fait appel aux joueurs de Foldit. Répartis en équipes concurrentes, des milliers de joueurs du monde entier ont plié et replié les chaînes d'acides aminés pour arrivés à des modèles si proches de la réalité qu'il n'a fallut que quelques jours aux chercheurs pour établir la structure exacte.

Pour célébrer l'exploit, la revue scientifique Nature Structural & Molecular Biology, qui a publié dimanche cette découverte, fait exceptionnellement figurer les joueurs de "Foldit" comme co-auteurs de l'étude.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires