Nouvelle technique de communication pour les patients souffrant du syndrome d'enfermement

05/08/13 à 20:40 - Mise à jour à 20:40

Source: Le Vif

Des scientifique liégeois ont développé, avec des collègues étrangers, une nouvelle technique permettant de communiquer avec les patients atteints du syndrome d'enfermement. Ces personnes sont totalement conscientes mais ne peuvent ni bouger ni parler. La technique combine le calcul mental et la taille de la pupille des patients.

Nouvelle technique de communication pour les  patients souffrant du syndrome d'enfermement

© DR

Cette nouvelle technique permet de décoder un oui ou un non en réponse à une question, et semble, de plus, fonctionner pour vérifier l'état conscient du patient, selon un rapport relayé par la revue scientifique Current Biology.

La technique est fondée sur l'étendue des pupilles du patient. Celles-ci se modifient selon les changements émotionnels, mais elles réagissent également à d'autres types d'activité cérébrale. Dans ce cas-ci, le calcul mental s'avère fort utile. Une caméra filme les pupilles du patient lorsqu'une question à laquelle il faut

répondre par oui ou par non apparaît. Apparaît alors sur un grand écran "oui" d'abord, "non" ensuite, chacun accompagné d'une somme. En demandant au patient de calculer uniquement l'opération liée à la réponse correcte, les chercheurs ont pu déchiffrer la réponse.

L'équipe de scientifiques comprend Steven Laureys et Camille Chatelle de l'Université de Liège, ainsi que des scientifiques d'Allemagne, d'Australie et des Etats-Unis.

Nos partenaires