Matière noire: ils ont cartographié l'invisible

10/01/12 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Le Vif

Une équipe d'astronomes a établi une carte de la matière noire dans l'Univers. Une première qui devrait permettre de mieux cerner cette mystérieuse matière invisible qui formerait 25% du cosmos.

Matière noire: ils ont cartographié l'invisible

© Reuters

Une première à si grande échelle. Une équipe internationale d'astronomes est parvenue à établir une carte de la matière noire dans l'Univers d'une étendue sans précédent qui devrait permettre de mieux saisir cette masse mystérieuse qui formerait 25% du cosmos, selon des travaux présentés ce lundi.

Les résultats de ces observations étaient anticipés depuis longtemps. Ils sont basés sur des simulations informatiques, mais étaient difficiles à vérifier étant donné que la matière noire est par nature invisible, relèvent Catherine Heymans, de l'Université d'Edimbourg (Ecosse) et Ludovic Van Waerbeke, de l'Université de Colombie-Britannique (Canada), principaux auteurs de cette communication. Ils en ont fait la présentation à la conférence de l'American Astronomical Society réunie cette semaine à Austin au Texas (sud des Etats-Unis).

Ces astronomes ont pu réaliser cette carte en analysant quelque dix millions de galaxies dans quatre régions différentes du ciel dont la plupart se situent à une distance de six milliards d'années lumière (une année-lumière correspond à 9.460 milliards de km), soit environ la moitié de l'âge de l'Univers, estimé à 13,7 milliards d'années.

Comprendre la face sombre et mystérieuse de l'Univers Pour cerner la matière noire, ils ont étudié les distorsions de la lumière émise par ces galaxies qui est déviée par des masses de matière noire durant le long voyage pour atteindre la Terre. Il s'agit de la première observation de la matière noire sur de grandes échelles révélant la toile cosmique dans toutes les directions. "En analysant la lumière provenant des grandes profondeurs de l'univers nous pouvons reconstituer son cheminement pour atteindre la Terre et espérons qu'en cartographiant ainsi la matière noire comme jamais auparavant, nous sommes plus près d'en comprendre la nature et la relation avec les galaxies dans notre univers", explique l'astronome Catherine Heymans.

"Savoir comment est distribuée la matière noire est la toute première étape vers la compréhension de sa nature et comment elle s'intègre dans notre connaissance actuelle de la physique", ajoute Ludovic Van Waerbeke, notant que cette technique est la seule façon de saisir cette masse invisible. Ce projet baptisé "Canada-France-Hawaii Telescope Lensing Survey" ou CFHTLenS, s'appuie sur des images de galaxies accumulées pendant cinq ans. "Au cours des trois prochaines années nous saisirons un champ de l'univers dix fois plus étendu qui nous rapprochera encore davantage de notre objectif de comprendre la face sombre et mystérieuse de l'Univers", prédit Koen Kuijken, professeur d'astronomie à l'Université de Leiden aux Pays-Bas.

Outre la matière noire ou sombre, l'Univers est également formé de la matière visible (4 à 5%) et de l'énergie noire (70%), une force mystérieuse qui explique l'accélération de l'expansion du cosmos. Cette dernière recherche a été financée notamment par l'European Research Council, l'Institut canadien de recherche avancée et le Centre canadien de données en astronomie.

LeVif.be avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires