Les hommes vivront aussi longtemps que les femmes en 2030

25/04/12 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Le Vif

Les hommes britanniques rattrapent les femmes en terme de durée de vie. D'ici 2030, les courbes de leur espérance de vie devraient converger. La gent masculine, en Europe de l'Ouest, aurait une vie plus saine que dans les décennies passées.

Les hommes vivront aussi longtemps que les femmes en 2030

© Thinkstock

Une inégalité homme-femme tend à disparaître en Europe. La différence de salaires ? La répartition des tâches ménagères ? Ni l'une, ni l'autre. Mais l'espérance de vie des hommes du Royaume-Uni pourrait bien égaler celle des femmes d'ici quinze à vingt ans, selon une étude du bureau des statistiques nationales britanniques, rapportée lundi par la BBC.

Les hommes ont ainsi gagné six ans d'espérance de vie depuis les années 90, explique le Pr. Les Mayhew, de la Cass Business School de Londres. Si rien ne bouleverse cette progression, les hommes, comme les femmes, vivront en moyenne jusqu'à 87 ans d'ici 2030, selon le statisticien.

Les hommes sont plus "sages"

Pour le Pr. David Leon de l'Ecole d'hygiène et de médecine tropicale de Londres, l'écart se réduit car les hommes et les femmes adoptent de plus en plus les mêmes habitudes de vie.
"Le tabagisme est en chute libre chez les hommes britanniques", déclare-t-il à la BBC. Ils sont moins affectés par les maladies dues au tabac qu'autrefois. Par contre, ces maladies touchent plus les femmes, chez qui la cigarette s'est généralisée plus tard. En 2009, 18 000 cancers du poumon ont été diagnostiqués chez les Anglaises contre 8 000 en 1975.

L'écart perdure en Europe de l'Est

La progression masculine est aussi favorisée par un meilleur accès à la santé. Les conditions de travail et les activités qu'ils pratiquent sont également moins périlleuses. Autrefois, les hommes avaient plus de métiers à risques alors qu'aujourd'hui, ils travaillent davantage dans des bureaux.

Si cet écart a tendance à se réduire en Europe de l'Ouest, à l'instar de la Grande-Bretagne, les femmes ont toujours l'avantage sur les hommes en Europe de l'Est. Une différence due essentiellement, selon le Pr. David Leon, aux "facteurs de style de vie".

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires