Les cercles de fée toujours aussi mystérieux

02/04/13 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Le Vif

Ces cercles végétaux proches de la perfection qui surgissent au milieu de nulle part intriguent depuis des lustres les scientifiques de tous bords sans pour autant avoir révélé leur mystère.

Les cercles de fée toujours aussi mystérieux

© Thinkstock

Un cercle de fée est l'un des mystères de la botanique que l'on retrouve en Namibie. Lorsque les quelques gouttes de pluie annuelles touchent ce sol désertique, une prairie de graminées sort du sol. Ce qui intrigue les scientifiques c'est que celle-ci est trouée par des cercles où rien ne pousse, délimités par un rond d'herbes plus denses et plus élevées. Pour la population locale, il s'agirait des empreintes de pas des dieux.

Certains ont attribué ces cercles à des remontées de gaz ou encore à la radioactivité, mais c'est l'entomologiste américain Walter Tschinkel qui apportera les premières clés de la compréhension, en 2005, lorsqu'il cherche à vérifier son hypothèse sur le rôle des termites. Il pense à l'époque que ceux-ci avec leurs galeries souterraines tuent la végétation ou provoque un procédé chimique qui va venir empoisonner les plantes. Mais les nombreux relevés sur le terrain ne permettent pas de valider cette hypothèse. Le chercheur va alors prendre de la hauteur et analyser quatre ans d'image satellite de la réserve naturelle du Namib sans vraiment découvrir ce qui est à l'origine de ces cercles.

Norbert Juergens , un scientifique allemand, va pourtant rejoindre l'entomologiste sur sa théorie des termites. Seulement la sorte de termites que ce scientifique découvre ne construit pas de galeries complexes et ne se montre que très rarement. Ce qui fait que les chercheurs ont facilement pu passer à côté. Juergens, dont la méthode consiste à se concentrer sur quelques centimètres, a pu mettre en lumière leur existence et en a conclu que les micros galeries qu'ils créent permettent de retenir le peu de pluie qui tombe sur ces régions et de permettre ces cercles luxuriants. S'il y a des périodes d'extrême sécheresse les termites vont se servir de cette ressource. C'est ce qui expliquerait l'apparition et la disparition des cercles de fées. Seule la forme en cercle reste encore inexpliquée.

Nos partenaires