Les agents innervants, des armes chimiques redoutables

07/03/18 à 21:17 - Mise à jour à 21:17

Source: Afp

Les agents innervants, comme celui dont l'ex-espion russe Sergueï Skripal a été victime en Grande-Bretagne, sont des armes chimiques redoutables, hautement toxiques, et aux effets parfois très rapides.

Les agents innervants, des armes chimiques redoutables

Les structures moléculaires du sarin, tabun, soman, VX,... © Getty Images/iStockphoto

Les deux principaux sont le sarin et le VX. Le premier a été utilisé à plusieurs reprises en Syrie depuis 2013, et dans un attentat dans le métro de Tokyo en 1995. Le second a servi à assassiner le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en février 2017.

Il existe d'autres agents innervants moins courants, le soman et le tabun.

À l'origine, la mise au point de ces substances, synthétisées pour la première fois par l'Allemagne nazie dans les années 1930, découle de recherches sur les insecticides.

"Un agent innervant affecte le système nerveux en interrompant les fonctions de communication du cerveau avec les organes principaux et les muscles", explique à l'AFP Jean-Pascal Zanders, spécialiste des armes biologiques et chimiques et chercheur associé à la Fondation française pour la recherche stratégique.

Conséquence: "Il n'y a plus de coordination entre les organes, les gens touchés peuvent ne plus arriver à respirer et finir par étouffer".

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) relève pour sa part que "les agents innervants sont extrêmement toxiques et ont des effets très rapides".

Ces agents pénètrent l'organisme par inhalation ou à travers la peau. Et ils s'attaquent à une enzyme cruciale pour le fonctionnement du système nerveux, l'acétylcholinestérase. Parmi les symptômes: diminution du diamètre des pupilles, nausées, incontinence, tremblements, convulsions et difficultés respiratoires.

"Les premiers symptômes surviennent 20 à 30 minutes après l'exposition initiale et ensuite, le processus d'empoisonnement peut être rapide si la dose est élevée", note l'OIAC.

Dans des conditions normales, les agents innervants se présentent sous forme liquide, plus ou moins fluide.

Le sarin, dont la consistance est comparable à celle de l'eau, peut ainsi être administré par aérosol. Le VX, lui, est beaucoup plus visqueux, comme de l'huile, et ses effets se manifestent essentiellement par contact direct avec la peau.

L'assassinat du demi-frère en disgrâce de Kim Jong Un, Kim Jong Nam, est un exemple isolé d'utilisation d'un agent innervant sur une personne ciblée. D'ordinaire, ces armes chimiques sont davantage utilisées sur des zones de guerre et dans des attaques de masse.

"Il faut éviter de spéculer sur la nature de l'agent innervant (utilisé dans le cas de l'ex-agent double russe) avant de connaître les résultats des analyses", a souligné John Hart, expert à l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, interrogé par l'AFP.

La police anti-terroriste britannique a indiqué mercredi que Skripal et sa fille Youlia avaient été victimes "d'une tentative de meurtre" à "l'agent innervant". Elle n'en a pas précisé la nature. Ils sont hospitalisés dans un état critique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires