Le massage cardiaque serait plus efficace sans bouche-à-bouche

06/10/10 à 09:39 - Mise à jour à 09:39

Source: Le Vif

Lors d'une crise cardiaque en dehors d'une structure médicale, le massage réalisé par un témoin est plus efficace sans bouche-à-bouche, selon une étude publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Le massage cardiaque serait plus efficace sans bouche-à-bouche

© Thinkstock

Les chances de survie peuvent être nettement accrues par une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) prodiguée par un témoin, relèvent les auteurs de cette recherche parue dans le JAMA daté du 6 octobre.

Mais, selon eux, les massages cardiaques réalisés sans bouche-à-bouche associé augmentent les chances de survie de la victime.

Une campagne d'information a ainsi été lancée visant à encourager les massages cardiaques sans bouche-à-bouche ni bouche-à-nez, ce qui est plus facile à enseigner, à apprendre et à mémoriser.

L'étude a été réalisée entre janvier 2005 et décembre 2009 auprès de 4.415 personnes d'au moins 18 ans ayant été victimes d'une crise cardiaque en dehors d'un hôpital.

Parmi ces personnes, 2.900 (65,6%) n'ont bénéficié d'aucune intervention lors de leur arrêt cardiaque, 666 (15,1%) ont eu une RCP conventionnelle -c'est à dire avec ventilation artificielle- et 849 (19,2%) uniquement un massage cardiaque.

Le taux de survie à la sortie de l'hôpital a été de 5,2% pour ceux n'ayant pas bénéficié d'une RCP, de 7,8% chez ceux ayant eu une RCP conventionnelle et de 13,3% pour ceux à qui on a uniquement prodigué un massage cardiaque externe.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires