La déforestation en baisse durant la dernière décennie

25/03/10 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Le Vif

C'est surtout en Asie que des efforts ont été entrepris en vue de reboiser des terrains. En revanche, l'Afrique et l'Amérique latine sont toujours à la traîne: la déforestation y progresse.

"Pour la première fois", le rythme de déforestation a reculé au cours des dix dernières années dans le monde même si certains pays maintiennent des taux "alarmants" notamment en Afrique et en Amérique du Sud, a indiqué jeudi la FAO dans son rapport quinquennal.

"Pour la première fois, nous sommes en mesure de montrer que le taux mondial de déforestation a régressé grâce à des efforts déployés de façon concertée", a déclaré Eduardo Rojas, sous-directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), en présentant à la presse l'"Evaluation des ressources forestières mondiales 2010".

Sur une superficie totale de 4 milliards d'hectares, la déforestation a entraîné la perte brute de 13 millions d'hectares de forêts par an entre 2000 et 2010, alors que ce chiffre s'élevait à 16 millions dans les années 1990. La perte nette annuelle représente 5,2 millions d'hectares, contre 8,3 millions dans les années 1990, indique le rapport.

Ce recul est en grande partie dû "aux programmes de boisement de grande envergure" mis en oeuvre par certains Etats, particulièrement en Asie où la FAO a observé "un gain net d'environ 2,2 millions d'hectares par an durant la dernière décennie". La Chine, l'Inde et le Vietnam "ont augmenté leurs superficies boisées de près de 4 millions d'hectares par an". Le Brésil se situe également sur la bonne voie avec des pertes à hauteur de 2,6 millions d'hectares par an dans la dernière décennie, contre 2,9 millions précédemment.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires