Fertilité : découverte d'une molécule majeure pour la fécondation

26/08/11 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Le Vif

Des chercheurs de l'Université de Hong Kong, en partenariat avec trois autres universités, ont publié une étude annonçant la découverte de la molécule qui colle le sperme à l'ovule. Cette découverte pourrait intervenir dans le traitement de l'infertilité.

Fertilité : découverte d'une molécule majeure pour la fécondation

© Thinkstock

"Cette étude fournit une réponse instructive à une question basique sur la fertilisation chez l'être humain: comment un spermatozoïde s'accroche-t-il à un ovule?", a déclaré William Yeung, un des chercheurs.

L'étude en question a été publiée par le magazine Sciences le 10 août dernier. Les scientifiques de l'Université de Hong Kong ont travaillé en partenariat avec l'Imperial College de Grande-Bretagne, l'Academia Sinica de Taïwan et l'Université du Missouri aux Etats-Unis.

Ensemble, ils ont découvert le sialyl-Lewis X (SleX), une molécule qui enveloppe les ovules et agit comme une colle. Les spermatozoïdes et les oeufs peuvent ainsi se lier entre eux lors de la fécondation. La nature de cette "pellicule" entourant l'ovule était jusqu'alors inconnue. Cette première étape devrait mener à d'autres découvertes primordiales, selon les chercheurs.

Alors que les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé montrent que 15% des couples en âge de procréer font face à des difficultés en terme de fertilité, cette découverte pourrait déboucher sur de nouveaux traitements.

"Les résultats de cette étude vont combler une lacune importante dans notre connaissance de la fertilité et nous espérons qu'ils finiront par aider un grand nombre de personnes qui actuellement ne peuvent pas concevoir", explique le Professeur et directeur de recherche Anne Dell, du Département des Sciences du Vivant à l'Imperial College de Londres.

Am.R. (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires