"À l'heure actuelle, un astronaute n'arriverait pas vivant sur Mars"

08/12/17 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Knack

Il y a des gens qui vont loin pour leur travail, au sens propre comme au figuré. La radiobiologiste Sarah Baatout est de ceux-là. Afin d'assurer le bon déroulement médical des futurs voyages vers Mars, elle se rendra au Pôle Sud pour mettre son propre système immunitaire à l'épreuve.

Il y a longtemps que l'homme rêve d'une première mission sur Mars, mais nous avons malheureusement affaire à un écueil: le corps humain n'est pas prêt pour le long voyage vers la Planète rouge, qui durera trois ans. Nos connaissances sur le corps, qui dans un état prolongé d'apesanteur est constamment exposé aux rayonnements cosmiques, sont trop limitées pour entreprendre une mission vers Mars, même si l'on disposait de la technologie nécessaire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires