Scandale de la viande de cheval - Pas de baisse de consommation de produits à base de viande chez les Belges

18/02/13 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Le Vif

(Belga) Les membres de la Fenavian, la Fédération nationale des fabricants de produits et conserves de viandes, n'ont pas remarqué de changement dans les habitudes de consommation des Belges, depuis que le scandale européen de la viande de cheval faussement estampillée "boeuf" a éclaté, a indiqué lundi son secrétaire général Koenraad Vangoidsenhoven. "Les consommateurs sont probablement conscients qu'il s'agissait d'un cas isolé de fraude", a-t-il précisé.

Scandale de la viande de cheval - Pas de baisse de consommation de produits à base de viande chez les Belges

Le secteur se dit néanmoins inquiet "des circuits qui tentent d'introduire des chevaux de sport, traités par des médicaments, dans la chaîne alimentaire (ce qui est interdit). Les contrôles de l'Afsca sur la traçabilité et les contrôles des passeports de ces animaux au niveau de l'abattage et du commerce des animaux vivants, jouent donc un rôle très important", explique Koenraad Vangoidsenhoven. La Fenavian a dès lors insisté auprès du directeur général de l'Afsca, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, pour que cette dernière "communique les résultats de ces contrôles ainsi que les efforts supplémentaires à produire par les services d'inspection". La Fédération estime également que l'Afsca et les services d'inspection européens "doivent communiquer davantage sur l'identité des personnes/firmes 'malicieuses' qui s'adonnent à de telles pratiques. L'accès à la profession doit leur être interdit", souligne le secrétaire général. En 2011, la consommation de viande à domicile en Belgique s'élevait à quelque 22,66 kilos de viande par habitant, selon les chiffres du VLAM (Centre flamand pour la promotion des produits agricoles et de la pêche). Celle-ci est par ailleurs dominée par les mélanges de viande (haché, saucisses, viande gyros, hamburger, cordon bleu, ...), avec environ 8 kilos par habitant. (COC)

Nos partenaires