Une enquête internationale pour mieux connaitre le burnout parental lancée par l'UCL

19/04/18 à 14:34 - Mise à jour à 14:44

Source: Belga

Deux chercheuses et professeures de l'Université catholique de Louvain (UCL), Isabelle Roskam et Moïra Mikolajczak, lancent une grande enquête internationale à propos du burnout parental.

Une enquête internationale pour mieux connaitre le burnout parental lancée par l'UCL

© Getty Images/iStockphoto

Le but de ce travail est de tester la prévalence et la variation interculturelle du burnout parental dans différents pays à travers le monde, et ainsi de pouvoir trouver de nouveaux outils pour comprendre et contrer ce burnout qui touche les parents. L'UCL est une université à la pointe en matière de burnout parental, le sujet n'étant que récemment devenu un sujet d'intérêt scientifique.

A l'heure actuelle, le burnout parental - qui constitue un syndrome distinct du burnout professionnel et du stress parental - a surtout été étudié en Belgique (à l'UCL) et en Suède. L'étude internationale initiée par les deux professeures et par la chercheuse Maday Valdes Pacheco, de l'institut de recherches en sciences psychologiques de l'UCL, a pour but d'augmenter les données collectées sur le burnout parental pour pouvoir répondre plus efficacement à ses conséquences parfois dramatiques.

Le syndrome a en effet des causes et des conséquences spécifiques: le burnout parental peut conduire à une augmentation des comportements de négligence ou de violence verbale ou physique vis-à-vis des enfants, alors qu'il touche paradoxalement les parents hyperinvestis dans leur parentalité. L'UCL a déjà développé plusieurs outils et solutions pour traiter ce syndrome, avec des recherches spécifiques mais aussi des consultations psychologiques spécialisées, un groupe de parole mis sur pied en collaboration avec la Mutualité chrétienne, et deux livres des professeures Roskam et Mikolajczak parus aux éditions Odile Jacobs.

Nos partenaires