Les jeunes enfants sont-ils trop exposés aux écrans ? Une enquête en ligne pour le savoir

16/03/15 à 16:18 - Mise à jour à 16:49

Source: Belga

L'Office de la naissance et de l'enfance (ONE) et le Conseil supérieur de l'éducation aux médias (CSEM) lancent une enquête en ligne sur la manière dont les enfants de 0 à 6 ans utilisent les écrans ou y sont exposés.

Les jeunes enfants sont-ils trop exposés aux écrans ? Une enquête en ligne pour le savoir

© istock

Alors que télévisions, ordinateurs, consoles de jeux, appareils photos, smartphones et tablettes envahissent nos foyers, le rapport des jeunes enfants aux technologies numériques questionne et, parfois, inquiète. Les experts mettent en garde contre les nuisances causées par une exposition prolongée à ces écrans.

Dans ce contexte, l'Office de la naissance et de l'enfance (ONE) et le Conseil supérieur de l'éducation aux médias (CSEM) lancent une enquête en ligne sur la manière dont les enfants de 0 à 6 ans utilisent les écrans ou y sont exposés. L'Office de la naissance et de l'enfance (ONE) et le Conseil supérieur de l'éducation aux médias (CSEM) lancent une enquête en ligne sur la manière dont les enfants de 0 à 6 ans utilisent les écrans ou y sont exposés.

"Beaucoup de parents et de professionnels de l'enfance s'interrogent sur l'utilisation de ces outils, sur leurs opportunités mais également sur leurs répercussions sur la santé et le développement de l'enfant", constate l'ONE. A l'heure actuelle, la plupart des études se concentrent sur l'usage des écrans par les adolescents, note aussi l'organisme.

Avec le CSEM, il a décidé de dresser un état des lieux en Fédération Wallonie-Bruxelles avant d'émettre des recommandations. Jusqu'au 15 juin, les parents d'enfant(s) de moins de 6 ans et les professionnels de la petite enfance sont invités à témoigner de leurs pratiques en complétant un sondage en ligne à l'adresse www.enfants-ecrans.be. A la fin de l'enquête, les parents répondant à l'enquête intéressés par ses résultats peuvent accepter d'être invités à une table ronde pour en discuter avec les professionnels de la petite enfance. Le Centre d'études de la communication (CECOM) de l'UCL assure la rigueur scientifique de la consultation publique et la confidentialité des réponses données.

En savoir plus sur:

Nos partenaires