La réforme des soins pour les maladies chroniques débute par 14 projets-pilotes

18/12/17 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Belga

La réforme des soins pour les maladies chroniques débutera prochainement par quatorze projets-pilotes répartis dans l'ensemble du pays, a indiqué lundi le cabinet de la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Maggie De Block.

La réforme des soins pour les maladies chroniques débute par 14 projets-pilotes

Maggie De Block, amenée à faire le ménage dans le secteur. © KRIS VAN EXEL/ID Photo Agency

L'objectif est de parvenir à une approche "intégrée" dans la prise en charge des patients grâce à une collaboration plus étroite entre les hôpitaux, les médecins, les différentes catégories de personnel soignant, les gouvernements et les associations de patients. Les ministres de la Santé des différents niveaux de pouvoir avaient lancé cette réforme en février 2016.

Selon Mme De Block (Open Vld), une telle réforme s'impose notamment pour "arriver à maitriser les coûts immenses faute de quoi la situation sera intenable pour notre système de sécurité sociale". Les prestataires de soins ont eu la possibilité d'introduire des projets pilotes et quatorze d'entre eux ont été retenus. Il s'agit de sept projets en Flandre, de cinq en Wallonie et d'un à la fois à Bruxelles et en Communauté germanophone.

"Nombre de personnes souffrant d'une affection chronique reçoivent de l'aide de plusieurs catégories de soignants: médecins généralistes, infirmières et para-médicaux. Tous disposent d'une connaissance et d'une expérience spécifique, mais ils travaillent encore trop souvent de manière séparée", a commenté Mme De Block.

"C'est une occasion manquée, car une collaboration rationalisée peut améliorer (la qualité) des soins et améliorer l'efficacité", a-t-elle ajouté. Selon le cabinet de la ministre, les projets-pilotes auront une durée de quatre ans, avec un système de "garantie de budget" - même si les projets se révèlent moins coûteux que prévu grâce à l'efficacité accrue qu'ils comportent. Le solde pourra être utilisé pour d'autres activités, mais toujours dans le domaine des soins de santé. La Belgique compte environ 2,5 millions de personnes de plus de 15 ans souffrant d'une maladie de longue durée, d'une affection chronique ou d'un handicap. Chez les plus de 75 ans, cela représente la moitié des personnes.

Nos partenaires