L'OMS fait son mea culpa sur sa gestion "inadéquate" de la crise Ebola

20/04/15 à 15:56 - Mise à jour à 16:00

Source: De Morgen

"Trop lente, inadéquate, et pas assez ambitieuse", l'OMS a fait son mea culpa sur la manière dont elle a géré la crise Ebola, rapporte De Morgen.

L'OMS fait son mea culpa sur sa gestion "inadéquate" de la crise Ebola

© REUTERS

"Nous avons pris au sérieux les critiques que nous avons reçues et entre autres, le fait que l'approche initale de l'OMS était lente et inadéquate. Nous n'étions pas agressifs dans un monde en alerte. Nous n'avons pas travaillé efficacement avec nos autres partenaires, la communication sur les risques encourus a fait défaut et il régnait une confusion sur les rôles des différents responsables ", voilà ce qui s'appelle faire son mea culpa. Elle vient de l'Organisation Mondiale de la Santé elle-même. Dans une déclaration, l'Organisation a promis de s'améliorer et va implémenter certains changements dans sa manière de fonctionner, avance un article du Morgen.

10 600 morts

La plus grand épidémie Ebola de l'histoire a éclaté en décembre 2013 dans un coin reculé de Guinée et s'est rapidement répandue en Afrique de l'Ouest, faisant 10 600 morts. Plus de 25 000 personnes ont été contaminées. A l'heure actuelle, l'épidémie semble terminée mais des foyers de contamination persistent encore dans certaines régions d'Afrique.

Quand l'épidémie a éclaté, les avertissements ont été négligés. Il a fallu des mois avant que la communauté internationale ne réagisse, ce qui a causé beaucoup plus de victimes que si la crise avait été gérée à temps, a déclaré Médecins sans Frontière, en mars dernier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires