Des ondes acoustiques pour dépister le cancer

13/04/15 à 15:59 - Mise à jour à 15:56

Des chercheurs de l'Université de Carnegie-Mellon et de Pennsylvanie sont sur le point de présenter une nouvelle méthode pour déceler le cancer : les ondes acoustiques. Une technique pour des analyses plus profondes mais moins éprouvantes pour le malade.

Des ondes acoustiques pour dépister le cancer

De nombreux chercheurs travaillent au quotidien pour ralentir le cancer. © iStockPhoto

Dans le monde, environ 15 millions de personnes meurent du cancer chaque année, soit un décès toutes les deux secondes. Et ce chiffre peine à réellement diminuer. La nouvelle découverte de ces chercheurs américains participera peut-être à inverser la tendance. D'après l'étude qu'ils ont publié sur le site de l'université, leur technique pourrait permettre "non seulement une analyse plus précise et exhaustive des cellules cancéreuses, mais également de meilleurs traitements contre le cancer en utilisant des tests moins intrusifs, prenant en compte la difficulté des patients cancéreux à résister à la chimiothérapie."

Tests moins lourds

Le test sanguin débute par l'émission de micro-ondes sonores pour distinguer les leucocytes (globules blancs) des cellules touchées par le cancer. Lorsque les ondes "heurtent" les différentes cellules, ces-dernières modifient leur trajectoire en fonction de leurs tailles et de leurs volumes et renvoient un son. Normalement, les cellules cancéreuses émettent un son différent des cellules saines, ce qui permet aux scientifiques de les identifier et de les isoler.

Ces-mêmes chercheurs avaient déjà publié un premier modèle l'été dernier. Cette fois-ci, ils ont réussi à multiplier la vitesse d'exécution par presque vingt. D'après des spécialistes de l'Institut de Technologie du Massachussets (MIT), la technique serait désormais presque adaptée à un test de dépistage classique.

Cependant, cette technique présenterait certains avantages sur les méthodes utilisées jusqu'alors. Elle n'utilise aucun anticorps, qui peuvent modifier la forme ou la composition des cellules malades. Au contraire, le dépistage par onde acoustiques n'influencerait pas leur structure ce qui faciliterait grandement l'étude. Enfin, ce procédé présente des avantages économiques considérables car la recherche d'anticorps efficaces et adaptés est coûteuse pour les instituts de recherche.

Des besoins de dépistages précoces

365 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année. Certains pourraient être soignés ou mieux contrôlés s'ils étaient découverts plus tôt, en tout cas pour la majorité des cancers. C'est ce que permettrait le dépistage par ondes acoustiques.

La méthode a déjà été testée sur trois patients cancéreux et les résultats se sont avérés concluants, les cellules malades ont été isolées. Les chercheurs sont actuellement dans l'attente pour obtenir leur brevet et appliquer leur formule à une plus grande échelle.

Par Camille Ledun

En savoir plus sur:

Nos partenaires