"Davantage de particules fines à cause des fumeurs que des gaz d'échappement d'ici 2020"

22/05/15 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Belga

Les fumeurs seront responsables de l'émission de davantage de particules fines dans l'air (PM10) que les gaz d'échappement du trafic automobile, affirme vendredi le fournisseur automobile allemand Bosch sur base d'une étude de l'Umweltbundesamt, l'agence environnementale fédérale allemande.

"Davantage de particules fines à cause des fumeurs que des gaz d'échappement d'ici 2020"

© istock

Grâce aux filtres à particules diesel modernes, la quantité de particules fines émises dans l'air via les gaz d'échappement d'une voiture sera "négligeable".

L'entreprise allemande est convaincue que les gaz d'échappement des toutes dernières voitures diesel avec un filtre à particules contiendront moins de particules fines que l'air ambiant de certaines zones urbaines polluées, comme, par exemple, La Garenne à Paris. En d'autres mots, l'air qui est aspiré dans le moteur est plus nocif que celui qui en sort.

Selon le fournisseur, le secteur automobile a fourni de très importants efforts et les autorités doivent maintenant se concentrer sur d'autres grands producteurs de telles particules. Bosch évoque notamment l'industrie, l'agriculture, l'aviation et les transports maritimes et ferroviaires, sans oublier les fumeurs.

La circulation automobile continue toutefois à émettre des particules fines d'autres manières, notamment via l'usure du revêtement et des pneus -qui peut encore être réduite selon Bosch- ou lorsque les véhicules freinent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires