Comment maîtriser son temps ?

26/08/16 à 11:33 - Mise à jour à 14:19

Source: Le Vif/l'express

Plus vite, toujours plus vite ! Toujours sous tension, débordés, bousculés et harcelés par les urgences. Cette galopade est-elle justifiée ? Comment s'en soustraire ? En cultivant l'art du temps. Pour maintenir l'équilibre entre le faire et le jouir.

Depuis une vingtaine d'années, c'est l'hémorragie de publications, colloques et séminaires qui abordent le thème du temps, son accélération, sa saturation et sa tyrannie... Les causes de cette frénésie : la mondialisation des échanges, la pression au travail, l'impossibilité de faire le tri, les nouvelles technologies qui exercent une fascination menant jusqu'à l'addiction. Selon Gilles Finchelstein, auteur de La dictature de l'urgence (éd. Fayard, 2010), " le déclin du catholicisme et du communisme et de leur promesse commune de salut éternel ou de lendemains qui chantent " nous a fait perdre notre espoir transcendantal. Désormais, nous sommes guidés par la fièvre d'être aussi performants qu'Internet ou les marchés. De son côté, la sociologue française Nicole Aubert affirme dans Le culte de l'urgence (éd. Flammarion, 2003) que, " puisque il n'y a plus rien pour nous montrer la direction, nous cherchons à vivre par l'intensité de nous-mêmes. La quête de l'intensité a remplacé la quête d'éternité ".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires