Cinq conseils pour faire du sport intelligemment

25/01/16 à 15:16 - Mise à jour à 15:17

Source: Knack

Avant de vous jeter à corps perdu dans le sport, n'hésitez pas à lire ces conseils.

Cinq conseils pour faire du sport intelligemment

© iStock

1. Le sport stimule le QI

Gardez toujours à l'esprit que les enfants qui se rendent à pied à l'école, se concentrent mieux et obtiennent de meilleurs résultats. Et cette vérité vaut aussi pour les personnes âgées : celles qui fournissent quelques efforts physiques légers et quotidiens possèdent une meilleure mémoire .

L'exercice physique apporte plus d'oxygène au cerveau de sorte qu'il soit mieux protégé contre le déclin et la démence.

2. La musique pendant l'entraînement physique

Non seulement la musique exerce un effet stimulant, mais en plus elle exerce une influence sur le nombre de pas qu'on fait. Un rythme rapide incite à faire plus de pas.

3. Les crampes sont-elles dues à un manque de sel?

Rien ne prouve que consommer plus de sel, beaucoup boire ou manger des bananes aide à éviter les crampes. Les causes réelles des crampes restent mystérieuses, mais il ne s'agit en tout cas pas d'un manque de sel. Le nutritionniste britannique Ron Maughan, qui accompagne les athlètes olympiques, a constaté lors de diverses études que comme la transpiration contient moins de sel que le sang, les personnes qui transpirent beaucoup perdent plus de liquide, augmentant la concentration de sel. Si celui-ci était responsable des crampes, cette situation devrait entraîner leur diminution. Ce n'est pas le cas...

La déshydratation n'est pas non plus en cause. Aucune étude ne prouve que les crampes soient plus fréquentes chez les sportifs qui perdent beaucoup d'eau que chez les sportifs au niveau hydrique optimal. Au contraire, même, dans une certaine mesure (5, 6). La chaleur ne joue aucun rôle non plus : les crampes peuvent survenir aussi par temps très froid.

D'après Martin Schwellnus (université du Cap), les crampes résultent simplement d'efforts trop importants. Les muscles contiennent des petites structures sensorielles : les fuseaux neuromusculaires - qui entrent en action lorsqu'un muscle risque d'être trop étiré - et les organes tendineux de Golgi qui protègent contre les tensions musculaires exagérées. En cas de fatigue, ces derniers surtout déclarent forfait. Il faut alors étirer le muscle pour les rétablir et détendre le muscle. La fatigue semble donc être la cause des crampes, et on ne peut rien y faire.

4. Troubles dépressifs

En septembre 2014, les neuroscientifiques Jorge Ruas et Mia Lindskog de l'Institut Karolinska à Stockholm ont publié les résultats retentissants d'une étude consacrée à l'exercice et à la dépression. En cas de dépression légère et modérée, l'exercice physique modéré et intensif est aussi efficace que les antidépresseurs et la psychothérapie.

À première vue, l'exercice régulier ne permet pas d'obtenir de meilleurs résultats que les antidépresseurs, mais à la lumière de la consommation croissante de ces médicaments, les effets secondaires et les coûts en hausse, le sport constitue bel et bien une alternative.

Cependant, l'exercice physique serait vraiment efficace à condition d'être suffisamment intense. D'après les recommandations les plus récentes, il faut bouger 150 minutes par semaine de façon modérée ou 75 minutes de façon intensive. Cet entrainement peut de diviser en blocs de 10 minutes minimum.

5. Le corps consomme des graisses en permanence.

Beaucoup pensent qu'il faut faire du sport pendant au moins 30 à 40 minutes pour brûler des graisses. Pourtant, notre corps ne cesse d'en consommer, même au repos.

Mais le corps gère beaucoup plus économiquement les sucres que les graisses, car les réserves de ces dernières sont nettement supérieures.

Quand on pratique un sport calmement, les muscles consomment beaucoup plus de graisses que de sucres. Au fur et à mesure que l'exercice s'intensifie, la consommation des sucres augmente bien, tout comme le brûlage des graisses, mais en moindre proportion. Pour brûler davantage de graisses, il faut s'entraîner régulièrement. Plus on fournit d'efforts, plus on consomme d'énergie et le corps cherchera la source la plus facile à utiliser : les graisses. Les athlètes bien entraînés brûlent donc beaucoup plus de graisses que les sportifs moins bien ou pas entraînés. Cependant, les sportifs débutants consomment le plus de graisses lorsqu'ils pratiquent leur sport calmement, à environ la moitié de leur capacité maximale (ou de leur fréquence cardiaque maximale). Ce qui est intéressant, c'est qu'on peut maintenir ce niveau d'effort beaucoup plus longtemps.

Attention ! Si vous consommez des sucres ou des glucides avant ou pendant le sport, le corps les consommera en priorité, réduisant temporairement le brûlage des graisses. Une bonne raison donc d'utiliser les boissons sportives avec parcimonie si vous voulez maigrir. Il vaut mieux boire de l'eau. (BBC/Bodytalk/AVE)

En savoir plus sur:

Nos partenaires