Alcool et grossesse : des dégâts irréparables

07/11/16 à 13:57 - Mise à jour à 14:06

Source: Bodytalk

Innocent, ce petit verre pendant la grossesse ? Bien moins qu'il n'y paraît ! En excès, l'alcool peut en effet provoquer des dommages cérébraux irréparables chez l'enfant à naître.

Dans certains cas, une consommation excessive d'alcool chez la future maman peut provoquer un SAF ou syndrome d'alcoolisation foetale (parfois appelé syndrome d'alcoolisme foetal). Grave mais heureusement peu courant, il touche en Europe moins d'un enfant né vivant sur mille et ne survient que lorsque la consommation d'alcool au cours de la grossesse atteint 7 à 8 verres par jour.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires