6 conséquences à l'apnée du sommeil

17/02/16 à 14:31 - Mise à jour à 15:39

Si les ronflements sont dérangeants, ceux-ci ne sont pas toujours pris au sérieux. Toutefois, s'ils s'accompagnent d'apnée du sommeil, là il faut y prêter attention.

6 conséquences à l'apnée du sommeil

© iStockphoto

Près de 300 000 Belges souffrent d'apnée du sommeil obstructive. Pour 80% d'entre eux, aucun diagnostic n'a été établi et bien souvent ils ne se rendent même pas compte qu'ils en souffrent. Cependant, les conséquences inhérentes à un tel trouble peuvent parfois avoir un impact important pour la personne atteinte.

D'après le site de la Fondation Sommeil, l'apnée obstructive du sommeil est l'interruption de respiration pendant 10 secondes, interruption accompagnée d'efforts au niveau des muscles inspiratoires. L'apnée centrale se produits lorsque l'on remarque un arrêt respiratoire, sans que les muscles inspiratoires ne fassent d'effort afin d'effectuer la respiration.

Voici, selon le WebMd, une liste des principaux effets négatifs que ce trouble du sommeil peut provoquer. Ces symptômes peuvent cependant être atténués grâce à un traitement adéquat contre ce syndrome.

Hypertension artérielle

Si vous en souffrez déjà, l'apnée du sommeil est susceptible de l'aggraver. Se réveiller souvent pendant la nuit peut activer intensément le système hormonal, ce qui augmente la tension artérielle. Lorsque l'on respire mal pendant son sommeil, le niveau d'oxygène dans le sang baisse considérablement, ce qui empire encore le problème.

Maladie cardiaque

/

/ © iStockphoto

Toujours selon le Web Md, les individus qui souffrent d'apnée du sommeil sont plus enclins au risque de crise cardiaque. Les causes de ce problème peuvent être le manque d'oxygène ou le stress du réveil fréquent. Une attaque cérébrale et une fibrillation atriale (trouble du rythme cardiaque qui multiplie par cinq le risque d'accident vasculaire cérébral) constituent également des conséquences à ce problème.

L'apnée du sommeil perturbe la façon dont le corps assimile l'oxygène, ce qui rend difficile pour le cerveau de contrôler le flux sanguin des artères ainsi que son propre contrôle.

Diabète de type 2

L'apnée du sommeil est assez courante chez les individus souffrant du diabète de type 2 (80% souffriraient d'apnée du sommeil).

L'obésité augmente les risques pour ces deux pathologies. Il n'a pas encore été établi de lien explicite entre l'apnée du sommeil et le diabète de type 2. Cependant, le fait de ne pas dormir suffisamment peut empêcher le corps de se servir en insuline comme il le devrait.

Prise de poids

La prise de poids augmente les risques de souffrir d'apnée du sommeil et cet état de santé rend l'amincissement difficile. Chez les individus en surpoids, la graisse peut se déposer au niveau du cou, ce qui bloque la respiration pendant la nuit. Par ailleurs, l'apnée du sommeil peut stimuler la sécrétion de ghréline (hormone digestive qui stimule l'appétit), ce qui pousse à manger davantage de sucres et glucides.

Le reflux gastrique

Il n'y a pas de preuve scientifique démontrant que l'apnée du sommeil engendre des brûlures d'estomac. Cependant, nombreux sont ceux à se plaindre de ce désagrément. Par ailleurs, le fait de traiter ce problème améliore les symptômes liés à l'apnée.

Accidents de voiture

Lorsqu'on se sent fatigué, on encourt le risque de s'endormir au volant. Les individus souffrant d'apnée du sommeil ont cinq fois plus de chances de subir des accidents de voiture que ceux qui dorment normalement.

>>> Lire aussi: Il faut se méfier des ronflements

Source : Web Md

En savoir plus sur:

Nos partenaires