Risque de grève à la prison de Namur pour protester contre l'arrivée de Farid Bamouhammad

10/09/12 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Le Vif

(Belga) Un mouvement de grève n'est pas à exclure à la prison de Namur, où Farid Bamouhammad est arrivé vendredi, a appris lundi l'agence Belga de source syndicale. On reproche une fois de plus au détenu, qui a déjà été transféré de prison plus de trente fois, son régime spécifique et le fait que la prison n'est pas adaptée pour l'accueillir.

Risque de grève à la prison de Namur pour protester contre l'arrivée de Farid Bamouhammad

"On nous l'impose à nouveau dans des conditions intenables. Pour lui, c'est un cinq étoiles. Mais pour les agents, c'est difficile. On est à l'affût de ses moindres mouvements de peur qu'il ne pète un câble et qu'on nous le reproche", explique un délégué CSC. Farid Bamouhammad a un régime particulier qui impose notamment qu'il soit seul pour les sorties préau et d'autres activités. "C'est hallucinant. On nous a remis une note de service de deux pages (...) On nous dit qu'il est dans les conditions pour être libérable, mais (il faudrait) qu'on le mette sous le même régime que les autres détenus pour savoir s'il pourrait se réinsérer", ajoute le syndicaliste. Comme les gardiens de la prison d'Andenne, où Farid Bamouhammad séjournait entre le 16 juillet dernier et le 7 septembre, ceux de Namur souhaiteraient une prison de haute sécurité pour de tels détenus, avec une formation plus spécifique pour permettre aux agents de les gérer. En 2009, les gardiens avaient déjà fait grève pour protester contre l'arrivée à Namur de M. Bamouhammad, qui y avait séjourné quelques mois. Les syndicats rencontreront la direction mardi. Une action pourrait ensuite être lancée. (PVO)

Nos partenaires