RD Congo: l'opposant Eugène Diomi condamné à 10 ans de prison pour viols

26/03/14 à 23:08 - Mise à jour à 23:08

Source: Le Vif

(Belga) L'opposant congolais Eugène Diomi Ndongala a été condamné mercredi à dix ans d'emprisonnement pour viols sur mineures, a-t-on appris mercredi auprès de son avocat, Richard Bondo, qui a dénoncé une justice "arbitraire".

RD Congo: l'opposant Eugène Diomi condamné à 10 ans de prison pour viols

"Il a été condamné à dix ans, la Cour s'est réunie en son absence et en l'absence de ses conseils" pour lire sa condamnation vers 18 heures, a indiqué Me Bondo, coordonnateur du collectif d'avocats de M. Diomi, indiquant avoir été prévenu par le greffier de la Cour suprême de justice à Kinshasa. Dénonçant "un arrêt nocturne" et "une condamnation toute irrégulière", Me Bondo a ajouté qu'il comptait entamer une procédure "en révision" de cette sentence devant la Cour de cassation comme le permet la loi congolaise. M. Bondo avait déclaré le 13 mars que son client était victime d'un procès "arbitraire" et avait déploré que la Cour ait "déjà une décision en poche". Chef d'un petit parti, Démocratie chrétienne, M. Diomi Ndongala avait été visé par l'ouverture d'une enquête pour viols de mineures. Il avait disparu pendant plusieurs semaines après l'éclatement de cette affaire. En réapparaissant, il avait affirmé avoir été détenu par la police et être parvenu à s'échapper, mais les autorités avaient alors nié toute détention arbitraire et demandé la levée de son immunité parlementaire pour poursuivre l'enquête. M. Diomi Ndongala, qui nie les faits qui lui sont reprochés, a été incarcéré en avril 2013. Le mois suivant, le bureau de l'Assemblée nationale invalidait son mandat de député en arguant de ses absences répétées. Selon ses avocats, sa santé s'est fortement dégrade en prison depuis le mois de décembre. Le chef de l'Etat, Joseph Kabila n'a pas donné suite à la demande de grâce pour M. Diomi qui lui avait été adressée en octobre par les "concertations nationales", assises politiques ayant réuni la majorité et une partie de l'opposition et de la société civile. (Belga)

Nos partenaires