Rachida Dati réclame une pension à un homme d'affaires pour sa fille

24/10/13 à 20:25 - Mise à jour à 20:25

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-ministre française de la Justice Rachida Dati réclame 6.000 euros par mois de pension alimentaire au dirigeant d'un groupe hôtelier, père, selon elle, de sa fille de quatre ans, ont indiqué jeudi des sources concordantes et l'hebdomadaire VSD.

VSD révèle que Mme Dati réclame à l'homme d'affaires Dominique Desseigne une "pension" de 6.000 euros "pour 'leur' fille qu'elle élève seule, une pension "qu'elle veut rétroactive à partir de la naissance de Zohra". Cette somme devrait permettre, selon l'hebdomadaire, de couvrir notamment le salaire de 1.300 euros par mois d'une assistante maternelle, les frais de scolarité de 30.000 euros par an dans une école privée bilingue, des "congés onéreux" ou encore les trajets de sa soeur vivant à l'étranger qui garderait sa fille en l'absence de la nounou. Cette demande a été formulée devant le tribunal de grande instance de Versailles, selon des sources concordantes. Le tribunal avait ordonné en décembre un test génétique pour établir si M. Desseigne est le père de Zohra, ce qu'il nie. "Il y a quelques mois, M. Desseigne a refusé de se soumettre au test de paternité, il considérait que Mme Dati n'avait pas donné des éléments précis sur la période de conception", tels que des échographies, indique une source proche du dossier. Dominique Desseigne, 69 ans, proche de Nicolas Sarkozy, est le dirigeant du groupe hôtelier Lucien Barrière, dont le chiffre d'affaires en 2011 s'est établi à près de 1,1 milliard d'euros. Rachida Dati, 47 ans, actuellement maire du parti de droite UMP du VIIe arrondissement de Paris, candidate à sa succession et eurodéputée, avait donné naissance à la petite Zohra le 2 janvier 2009 alors qu'elle était ministre. (Belga)

Nos partenaires