Produits dangereux dans les vêtements: Greenpeace cible Zara

24/11/12 à 21:04 - Mise à jour à 21:04

Source: Le Vif

(Belga) L'ONG de défense de l'environnement, Greenpeace, a organisé samedi une "action de sensibilisation" devant les magasins de la marque espagnole de vêtements Zara dans plusieurs pays, dont la Belgique, lors d'une campagne contre l'utilisation de substances dangereuses dans les textiles.

En Belgique, en France, mais aussi en Allemagne, Espagne, Suède et au Mexique, des militants de Greenpeace ont protesté contre l'usage de produits toxiques dans les tissus Zara et contre l'absence d'engagement concret de la marque à ce sujet, selon le service de presse de l'ONG. Des militants de Greenpeace ont mimé des défilés de mode, portant des masques contre les produits chimiques, devant des magasins Zara. En Belgique, une manifestation ludique s'est tenue devant l'enseigne Zara située Rue Neuve à Bruxelles. En France, l'action a été menée dans 19 villes, notamment à Paris sur les Champs Elysées. Greenpeace a récemment publié un rapport sur "Les dessous toxiques de la mode", dans lequel l'ONG révéle la présence dans les vêtements de plusieurs marques d'éthoxylates de nonylphénol (NPE), des produits considérés comme des "perturbateurs endocriniens". Greenpeace a demandé à la marque espagnole de "prendre un engagement crédible et ambitieux pour cesser d'utiliser ces substances chimiques dangereuses". Zara indiquait, vendredi, "vouloir" cesser tout rejet de substance chimique dangereuse. Greenpeace affirme que sept autres grandes marques (Puma, Nike, Adidas, H&M, M&S, C&A et Li-Ning) se sont déjà engagées à ne plus utiliser de substances chimiques dangereuses, sous la pression de l'ONG. (DGO)

Nos partenaires