Primes énergie bruxelloises - L'enveloppe 2013 sera vide avant terme

17/06/13 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

(Belga) L'enveloppe de 19 millions d'euros réservée aux primes énergie en Région bruxelloise, est prise d'assaut par les Bruxellois qui peuvent encore introduire des demandes, s'ils ont commandé des travaux, mais à condition d'avoir versé un acompte pour leurs travaux d'ici le 1er juillet et d'avoir rentré un dossier complet avant le 1er novembre au plus tard, a affirmé lundi la ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck.

La ministre a décidé d'anticiper et d'activer le mécanisme de clôture des primes 2013 tout en laissant à chacun le temps de rentrer les dossiers en cours afin de ne pas surprendre les Bruxellois déjà engagés dans des travaux et d'éviter un emballement budgétaire. A la fin de l'année 2010, la ministre avait déjà été contrainte de suspendre, mais alors précipitamment, les demandes de primes devant leur succès, ce qui avait fait grincer des dents jusque dans la majorité pour des raisons budgétaires. Mme Huytebroeck a quant à elle rappelé lundi qu'il y a un peu plus d'un an, les primes énergie avaient été quelque peu délaissées par les Bruxellois en raison de l'abandon brutal par le fédéral de son mécanisme de déduction fiscale pour des investissements économiseurs d'énergie. Selon elle, au top 5 des primes les plus demandées en 2013, on trouve le vitrage superisolant, l'électroménager performant, la chaudière à condensation, l'isolation du toit, la régulation thermique. "Ce mécanisme de clôture anticipé permet de ne prendre personne par surprise et d'honorer les engagements de la Région. Ceux qui ne rentrent pas dans les conditions fixées, bénéficieront néanmoins d'une prime énergie, mais aux nouvelles conditions de 2014, si la date de leur facture finale est datée de 2014, sachant que le budget global sera maintenu à 19 millions d'euros", a commenté la ministre de l'Energie. Selon Evelyne Huytebroeck, depuis 2004, plus de 150.000 primes ont été accordées, pour un montant d'environ 100 millions d'euros. Elles ont ainsi permis de diminuer la consommation d'énergie de 21%. (Belga)

Nos partenaires