Pour Verhofstadt et Demotte, il faut "une révolution en Europe! "

28/02/13 à 23:43 - Mise à jour à 23:43

Source: Le Vif

(Belga) Faut-il une révolution en Europe? Oui, pour Guy Verhofstadt, président du groupe libéral au parlement européen, invité jeudi soir aux facultés de Namur avec Rudy Demotte, ministre-président du gouvernement wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour Verhofstadt et Demotte, il faut "une révolution en Europe! "

Rudy Demotte (PS) a notamment cité Paul Krugman, prix Nobel d'économie, Karl Popper, philosophe cher à M. Verhofstadt, et le banquier Matthieu Pigasse, qui souligne les dangers d'une "self-defeating austerity", une austérité qui secrète son propre échec. "Cette crise a mis en lumière les dangers de la désindustrialisation de l'Europe, qui trouve encore une illustration dramatique dans l'annonce des dirigeants de Caterpillar", estime Rudy Demotte. "Ces quinze dernières années, les revenus des plus riches ont augmenté plus vite que ceux des moins nantis", a-t-il déploré. Pour lui, "Guy Verhofstadt a raison de souligner l'obstacle que constitue le nationalisme ou la re-sacralisation de l'identité nationale". Il rejoint également l'ancien Premier ministre belge, qui souhaite restaurer l'équilibre entre finance et politique. Plutôt que de dire que l'Europe est la source de nos problèmes, c'est la solution, s'accordent à dire les deux hommes. "C'est l'Europe que l'on craint et c'est elle qu'on attend. C'est à la fois un mur et un horizon", a ajouté Rudy Demotte avant de conclure: "L'Union européenne a besoin d'une révolution dans ses modes de décision, d'une réforme profonde". (COR 715)

Nos partenaires