Plus de 50% des Belges connaît mal la législation en matière d'entretien des véhicules

28/11/12 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Le Vif

(Belga) Plus de la moitié des Belges connaît mal les dispositions légales européennes relatives à la concurrence dans le secteur de la réparation et de l'entretien des véhicules, relève mercredi une étude menée par Midas et Le Moniteur Automobile/AutoGids.

L'enquête démontre que 6 Belges sur 10 sont mal informés sur les possibilités qu'offre cette législation. Depuis 2010, le règlement européen "d'exemption après-­vente" facilite la concurrence sur le marché de l'après-­vente automobile et favorise, entre autres, le partage d'informations entre les constructeurs d'une marque spécifique et les intervenants indépendants. Pour l'entretien et la réparation de leur véhicule, les Belges se divisent en deux groupes: 65% d'entre eux restent fidèles à la marque de leur voiture, contre 35% qui la confient à des garagistes indépendants. "Ce dernier choix est réfléchi et motivé principalement par le désir de bénéficier d'un prix juste" explique la porte-­parole de Midas. Ainsi depuis 2010, pour l'entretien régulier ou la réparation d'un véhicule, les consommateurs peuvent faire appel à leur concessionnaire ou à n'importe quel garagiste au cours de la période de garantie légale ainsi que lors d'une extension de garantie, sans perdre ces garanties. Il ressort également que 3 Belges sur 10 pensent que seul un concessionnaire de la marque dispose de la technologie adéquate pour effectuer la maintenance d'un véhicule. Or ce n'est pas le cas, "chaque garagiste indépendant a maintenant accès à toutes les informations techniques de maintenance de l'ensemble des marques automobiles", précise Midas. Enfin, 90% des répondants estiment qu'il est important d'être correctement informé via un devis clair et précis, mais seuls 52% ont le sentiment d'obtenir véritablement cette information pour un entretien", conclut Midas, encourageant les garagistes indépendants à améliorer la précision de leurs devis. (PVO)

Nos partenaires