Plus d'amplitude d'horaires en Hainaut dans le nouveau Plan de Transport de la SNCB

26/06/14 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) Les instances de la SNCB ont repris la route pour présenter le nouveau Plan de Transport qui entrera en vigueur le 14 décembre 2014 et sera valable jusqu'en 2017. En visite jeudi en Hainaut, la SNCB a annoncé à Mons les adaptations validées à la suite des demandes des usagers. Les liaisons franco-belges figurent parmi les refus.

Plus d'amplitude d'horaires en Hainaut dans le nouveau Plan de Transport de la SNCB

En tout, 17 demandes d'adaptation en Hainaut ont été identifiées par la SNCB après son premier "Roadshow" de mars dernier dans les différentes provinces. À l'écoute des suggestions des usagers et des politiques, la SNCB a répondu dans la mesure de ses possibilités, essentiellement budgétaires, favorablement ou non aux demandes introduites. Des 17 demandes, 5 ont été refusées par manque de faisabilité, de clientèle et, surtout, de budget. La reprise du trafic international entre la France et la Belgique via Quévy (ligne 96) et Quiévrain (ligne 97) n'entre pas dans les perspectives du rail belge. Par contre, la plupart des demandes d'une plus grande amplitude des horaires en semaine a été acceptée: c'est le cas notamment, en fin de journée, sur les lignes Jurbise-Braine-Le-Comte, Mons-Quévy, Mons-la Louvière Sud, Charleroi-La Louvière Sud, Charleroi-Erquelinnes, La Louvière Sud-Luttre. Le maintien des trains directs de Lessines vers Bruxelles, de deux trains par heure de Mouscron vers Bruxelles, du maintien des trains de pointe actuels entre Ath, Mons et Namur figurent par contre parmi les refus. (Belga)

Nos partenaires