OGM: Onkelinx a demandé l'avis du Conseil national de bio-sécurité

21/09/12 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, a annoncé vendredi avoir demandé l'avis du Conseil national de bio-sécurité à propos de l'étude réalisée par un scientifique français sur le maïs transgénique NK 603 et l'herbicide Round Up.

OGM: Onkelinx a demandé l'avis du Conseil national de bio-sécurité

Elle attend les conclusion des experts pour la fin du mois et, sur cette base, pourrait retirer l'autorisation de mise sur le marché des produits, a-t-elle indiqué lors de son arrivée au conseil des ministres. Le Pr Gilles-Eric Séralini, auteur d'une récente étude toxicologique sur le maïs transgénique NK 603 et l'herbicide Round Up, a appelé jeudi l'Union européenne à interdire "immédiatement" l'importation de ce maïs élaboré par le géant Monsanto et plaidé pour une "réévaluation rapide" de tous les OGM et pesticides autorisés à ce jour en Europe. S'exprimant lors d'une conférence de presse jeudi au Parlement européen à Bruxelles, le scientifique a dénoncé le "laxisme évident et très grave" de l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) qui a autorisé ces dernières années la culture de deux OGM en Europe ainsi que l'importation de plusieurs dizaines d'autres sur le sol européen. (NICOLAS LAMBERT)

Nos partenaires