OGM: Onkelinx a demandé l'avis du Conseil national de bio-sécurité

21/09/12 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, a annoncé vendredi avoir demandé l'avis du Conseil national de bio-sécurité à propos de l'étude réalisée par un scientifique français sur le maïs transgénique NK 603 et l'herbicide Round Up.

Elle attend les conclusion des experts pour la fin du mois et, sur cette base, pourrait retirer l'autorisation de mise sur le marché des produits, a-t-elle indiqué lors de son arrivée au conseil des ministres. Le Pr Gilles-Eric Séralini, auteur d'une récente étude toxicologique sur le maïs transgénique NK 603 et l'herbicide Round Up, a appelé jeudi l'Union européenne à interdire "immédiatement" l'importation de ce maïs élaboré par le géant Monsanto et plaidé pour une "réévaluation rapide" de tous les OGM et pesticides autorisés à ce jour en Europe. S'exprimant lors d'une conférence de presse jeudi au Parlement européen à Bruxelles, le scientifique a dénoncé le "laxisme évident et très grave" de l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) qui a autorisé ces dernières années la culture de deux OGM en Europe ainsi que l'importation de plusieurs dizaines d'autres sur le sol européen. (NICOLAS LAMBERT)

Nos partenaires