Nuisances des avions - Il n'y a pas d'alternative au moratoire, estiment Pas question et Bruxelles Air libre

19/05/14 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Le Vif

(Belga) Les associations bruxelloises de riverains Pas Question! et Bruxelles Air Libre, actives dans le dossier des nuisances liés au trafic aérien à l'aéroport national tout proche de la capitale, ont soutenu lundi la demande de plusieurs partis francophones d'instaurer un moratoire sur le plan Wathelet de répartition des routes aériennes. Pour elles, il est avant tout nécessaire de le mettre en oeuvre pour éviter de prendre 400.000 Bruxellois en otage. Il est "urgent que le cdH prenne ses responsabilités, avant les élections", ont-elles dit dans un communiqué commun.

Nuisances des avions - Il n'y a pas d'alternative au moratoire, estiment Pas question et Bruxelles Air libre

Dimanche, le PS, par la voix de la Vice-première ministre Laurette Onkelinx, et le MR se sont prononcés en faveur d'un tel moratoire que Pas Question! et Bruxelles Air Libre demandent "pour créer un climat serein afin de définir un nouveau plan sur base de critères objectif et selon une procédure transparente". Pour les associations, le plan actuel est désastreux parce qu'il a organisé le survol intensif des quartiers les plus densément peuplés de la ville, bénéficiant aux quartiers nantis. Il est "illégitime parce qu'il a gravement violé les accords de gouvernement en ne suivant pas les procédures approuvées en conseil des ministres le 6 février 2010, lesquelles prévoyaient une étude de santé publique, une étude d'impact environnemental et une consultation du public". Les deux associations bruxelloises ont enfin souligné que le retrait du plan était techniquement possible, y compris avant le 25 mai: il consisterait à donner une nouvelle instruction en ce sens à Belgocontrol. (Belga)

Nos partenaires