Nigeria: la police découvre un cachot servant à des rituels de mise à mort

23/03/14 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Le Vif

(Belga) La police nigériane a découvert un cachot souterrain suspecté d'être un lieu dédié à des rituels de mise à mort, ont indiqué dimanche les médias locaux. 16 personnes trouvées vivantes parmi les cadavres et restes humains ont pu être sauvées.

Les policiers ont par ailleurs découvert dans la pièce située dans une forêt de l'Etat d'Oyo plusieurs corps ou membres en décomposition ainsi que des centaines de crânes humains, des vieux vêtements, des photographies et des cartes de vote. Un bâtiment proche du cachot, où des flaques de sang ont été trouvées, servirait à tuer des personnes captives et à vendre les différentes parties de leur corps pour "usage médicinal", selon le porte-parole de la police d'Oyo. Les personnes sauvées étaient trop faibles pour témoigner mais plusieurs arrestations ont eu lieu. Chaque année, des centaines de Nigérians meurent dans des meurtres rituels. Des parties de leur corps sont vendues pour d'importantes sommes d'argent à des personnes pensant devenir plus puissantes grâce à des "potions magiques" contenant de la chair et du sang humains. (Belga)

Nos partenaires