Moscou peut cesser de livrer du gaz à l'Ukraine en l'absence de solution

10/04/14 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Le Vif

(Belga) La Russie peut cesser de livrer du gaz à l'Ukraine si ce pays ne règle pas sa dette et ses problèmes financiers, a affirmé Vladimir Poutine qui propose aux Européens d'agir sur un "pied d'égalité".

Moscou peut cesser de livrer du gaz à l'Ukraine en l'absence de solution

Le groupe russe Gazprom "va être obligé de passer au prépaiement des livraisons de gaz, et en cas de non respect des conditions de paiement de cesser totalement ou partiellement de livrer du gaz", écrit M. Poutine dans une lettre adressée à 18 dirigeants européens, rendue publique jeudi par le Kremlin. "La seule issue est de mener sans délai des consultations au niveau des ministres de l'Economie, des Finances et de l'Energie pour mettre sur pied des mesures conjointes de stabilisation de l'économie de l'Ukraine et pour assurer les livraisons et le transit du gaz russe dans le strict respect des conditions contractuelles", ajoute M. Poutine. "La Russie est prête à participer à la stabilisation et au rétablissement de l'économie ukrainienne. Cependant pas de manière unilatérale mais sur un pied d'égalité avec nos partenaires européens. En tenant compte des investissements et des dépenses qu'a supportés très longtemps la Russie en soutenant l'Ukraine" ajoute-t-il. M. Poutine affirme ainsi dans sa lettre que la Russie "a subventionné l'économie de l'Ukraine par des réductions sur le prix du gaz ces quatre dernières années pour un total de 35,4 milliards de dollars". "La Russie a en outre accordé à l'Ukraine en décembre 2013 un prêt de 3 milliards de dollars", poursuit-il. Les Européens de leur côté se sont contentés pour l'instant de "déclarations d'intention", souligne M. Poutine. La lettre est adressée à 18 dirigeants de pays d'Europe occidentale et orientale, dont l'Allemagne, la France et l'Italie. (Belga)

Nos partenaires