Mondial 2014 - Le président ukrainien assistera à la finale, comme Poutine

12/07/14 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Le Vif

(Belga) Le président ukrainien Petro Porochenko assistera dimanche à la finale de la Coupe du monde au stade Maracana de Rio de Janeiro où sera présent également son homologue et rival russe Vladimir Poutine, a indiqué samedi la présidence brésilienne.

"Le président de l'Ukraine a confirmé vendredi qu'il viendrait à la finale", a indiqué un porte-parole de la présidence brésilienne à l'AFP. "Il est prévu qu'ils (les deux présidents) participent tous les deux au déjeuner" offert, avant le match, par la présidente Dilma Rousseff aux chefs d'Etat venus pour la finale du Mondial, a déclaré de son côté un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. La présence de M. Poutine était confirmée depuis des semaines, comme celle d'autres chefs d'Etat, notamment parce que la Russie sera le pays hôte du Mondial 2018 et parce que le président russe participera mardi à Fortaleza (nord-est du Brésil) au Sommet des BRICs qui réunit les leaders des grands pays émergent (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). La chancelière allemande Angela Merkel sera aussi présente à la finale où son pays affrontera l'Argentine. Fin juin, les deux présidents russe et ukrainien ont une une conversation téléphonique avec le Français François Hollande et la chancelière Merkel pour essayer de mettre un terme au conflit entre les autorités ukrainiennes et les séparatistes pro-russes. Des milliers d'habitants de la ville de Donetsk abandonnaient samedi ce bastion des séparatistes pro-russes dans l'Est de l'Ukraine, redoutant une attaque imminente des forces ukrainiennes. Au cours des dernières 48 heures, les affrontements avec les rebelles ont fait 30 morts parmi les forces de Kiev. Yuri Ushakov, principal conseiller du Kremlin sur la politique extérieure, avait indiqué jeudi que Poutine pourrait avoir des entretiens bilatéraux avec les dirigeants qui assisteront à la Coupe du monde. Une réunion entre Poutine et Merkel a été confirmée par le Kremlin vendredi. (Belga)

Nos partenaires