Manifestation et arrestation de ressortissants afghans - Thielemans dit avoir agi dans le respect de la loi

21/10/13 à 21:53 - Mise à jour à 21:52

Source: Le Vif

(Belga) La loi doit être appliquée et respectée par tous, y compris par les organisations parallèles qui ont soutenu, le 25 septembre dernier, la manifestation des ressortissants afghans et la tentative d'accéder à la zone neutre pour essayer d'obtenir une rencontre avec le Premier ministre et la secrétaire d'Etat aux Migrations Maggie De Block, a affirmé lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans. Il était interrogé par la conseillère communale Ecolo Catherine Lemaître dont la question n'a pu être posée que lundi en raison d'un report de séance du conseil.

Manifestation et arrestation de ressortissants afghans - Thielemans dit avoir agi dans le respect de la loi

L'élue écologiste s'est émue de la force dont il a été fait usage pour disperser les manifestants (usage de spray au poivre, de canons à eau), des conséquences des arrestations administratives pour les Afghans interpellés, soit le renvoi vers un centre fermé et vers un pays en guerre, ainsi que des morsures de chien dont ont été victimes des enfants. Elle a demandé au bourgmestre qui avait donné instruction aux policiers d'agir de la sorte. "Je peux me préoccuper du sort de ces personnes, mais je dois le faire de manière responsable", a répondu Freddy Thielemans, rappelant que la loi qui prévoit le respect de la zone neutre devait être respectée par tous "y compris par les organisations parallèles". Le bourgmestre s'est par ailleurs dit choqué de "l'utilisation d'enfants comme boucliers pour faire valoir ses revendications au cours de la manifestation". "Si certains n'avaient pas choisi d'être violents, les choses n'auraient pas tourné comme cela. Quand il y a une réquisition de la police et qu'elle est légale, je dois m'y tenir", a-t-il encore dit. (Belga)

Nos partenaires