Mali: quatre morts dans les violences pré-électorales à Kidal

19/07/13 à 22:52 - Mise à jour à 22:52

Source: Le Vif

(Belga) Quatre personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées dans des violences pré-électorales à Kidal, berceau des Touareg et foyer de tension dans le nord-est du Mali, où le marché central a été incendié vendredi, a déclaré le gouvernement malien.

Jeudi vers 22H00 (minuit, heure belge), des "éléments armés" ont attaqué des habitants "faisant quatre morts, de nombreux blessés" parmi la population, a affirmé le ministère de la Défense dans un communiqué. Des maisons et boutiques ont été pillées et saccagées et "le marché central a été brûlé" vendredi, a-t-on ajouté. Ces violences se produisent à neuf jours du premier tour de la présidentielle, censé amorcer la réconciliation et rétablir l'ordre constitutionnel interrompu par un coup d'Etat en mars 2012. Le scrutin doit se tenir à Kidal le 28 juillet comme dans le reste du Mali après une intervention militaire dirigée par la France contre les groupes islamistes armés qui occupaient le nord du pays . Une source militaire africaine de la force de l'ONU au Mali, la Minusma, avait affirmé dans un premier temps à l'AFP que les violences de Kidal avaient opposé "un groupe de Touareg accusés d'être du MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad, rébellion) ou proches du MNLA, et des populations noires". Les incidents avaient éclaté après une rumeur sur l'arrivée de renforts de l'armée malienne dont le déploiement depuis le 5 juillet de quelque 150 éléments a déjà provoqué des tensions entre les Touareg hostiles à leur présence et les autres communautés. (Belga)

Nos partenaires