Rixes pour rire

13/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 14/12/17 à 10:28
Du Le Vif/L'Express du 15/12/17

Eblouissantes et espiègles, la mezzo-soprano Cecilia Bartoli et la violoncelliste Sol Gabetta s'affrontent, sur Dolce Duello, en d'implacables joutes solistes. Un disque à la mesure de ces amies jurées.

A gauche, la diva. A droite, le soleil. Deux astres, donc, qui font semblant de se chercher noise, à généreux coups d'archets et de voix, autour de chefs-d'oeuvre de maîtres incontestés du baroque - Vivaldi, Haendel, Boccherini, Albinoni - et de quelques-uns de leurs contemporains méconnus. En tournée promotionnelle pour Dolce Duello, album doublé d'une série de récitals en Europe, Cecilia Bartoli, 51 ans, la célèbre mezzo colorature aux legatos de velours, et Sol Gabetta, 36 ans, la violoncelliste franco-argentine surdouée, ont fait halte à Bruxelles : vêtues de noir, assises côte à côte et pépiant comme des moinelles, elles s'accordent, coquines et joyeuses, telles des soeurs en vacances.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires