extraits

31/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 14:53
Du Le Vif/L'Express du 01/02/18

Les blasphèmes de Tintin et compagnie

On ne s'attend pas à trouver des blasphèmes dans la bouche des personnages d'Hergé, et pourtant... Ce " Sapristi ! " que l'on retrouve régulièrement au fil des pages est une déformation du mot " sacristie ", l'annexe d'une église où sont rangés les registres de baptême et de mariage, les objets et les vêtements nécessaires au culte. Comme d'autres jurons, il s'agit d'une allusion détournée à la religion, et le mot d'origine " sacristie " a été déformé pour éviter le blasphème. L'expression est tellement récurrente chez Hergé, qu'elle a donné en guise de clin d'oeil le titre de la revue des Amis d'Hergé hollandaise, Hergé Genootschap. Dès Le Congo, Tintin jure : " Sapristi, un léopard ! " En Amérique, tout le monde ou presque y va de son juron. Le cow-boy : " Sapristi ! C'est le Patron qui va en faire une tête ! " Le bandit Bobby Smiles : " Sapristi ! Des Peaux-Rouges ! Comment me tirer d'affaire ? ... " Tintin lui-même : " Sapristi ! Quelle gaffe ! Filons, vite ! Car si l'on m'attrape, je passerai un mauvais quart d'heure ! " (...).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires