Madagascar: état d'alerte nationale après une invasion de criquets

05/12/12 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement malgache a déclaré l'état d'alerte nationale suite à une invasion de criquets dans le sud qui ravage les cultures et menace la sécurité alimentaire, a-t-on appris mercredi au ministère de l'Agriculture.

Madagascar: état d'alerte nationale après une invasion de criquets

"L'invasion atteint presque un tiers du pays, les insectes mangent toutes les herbes, les pépinières de riz, les plants de maïs et la production céréalière sera réduite et peut menacer la sécurité alimentaire", a déclaré mercredi, le ministre de l'Agriculture Roland Ravatomanga, joint par l'AFP au téléphone. Selon M. Ravatomanga, les superficies touchées avoisinent 500.000 hectares. En 2009, face à la menace des invasions de criquets, le gouvernement avait demandé 30 millions de dollars de fonds d'urgence à la communauté internationale, mais a obtenu moins de la moitié de la somme réclamée, ce qui n'a pas suffi à éradiquer l'invasion. Fin 2011, la superficie infestée a doublé et les essaims qui attaquent habituellement le sud, ont atteint les régions de Bongolava et Itasy (ouest) touchant presque un tiers de la Grande Ile. Le ministre de l'Agriculture, en déplacement à Rome depuis trois jours, a rencontré plusieurs responsables, dont le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), José Graziano da Silva afin d'obtenir de l'aide. Le traitement d'invasions de criquets coûte cher car les insecticides doivent être déversés par avion ou par hélicoptère. (JULIAN STRATENSCHULTE)

Nos partenaires