Lutte contre le tabac: "Il faut interdire toute forme de publicité"

27/03/14 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Le Vif

(Belga) Le SPF Santé publique a relativisé le recul de la Belgique au classement européen de la lutte contre le tabac publié mercredi. Il insiste sur les contrôles réguliers menés dans les points de vente de cigarettes ainsi que sur les publicités. Dans ce cas précis, le SPF Santé estime néanmoins que le gouvernement doit aller plus loin et interdire toute forme de publicité.

Lutte contre le tabac: "Il faut interdire toute forme de publicité"

Le SPF Santé constate des infractions régulières dans le domaine de la publicité au tabac depuis des années dans ses rapports destinés au parlement, indique son porte-parole, Jan Eyckmans. "La marge de manoeuvre des cigarettiers est encore trop large dans ce domaine. Le gouvernement devrait aller vers une interdiction totale." Les experts de la lutte contre le tabagisme pointent le prix écrasé des cigarettes en Belgique. Le tabac est actuellement vendu à 4,77 euros. Or, le prix que devrait avoir le paquet de vingt cigarettes pour que le pays décroche la cote maximale dans ce classement est de 10,20 euros. Une somme calculée en fonction des revenus nationaux. Le SPF Santé a indiqué ne pas être responsable de la hausse des prix des cigarettes. "Nous appliquons le cadre légal que nous impose le gouvernement", conclut M. Eyckmans. Au niveau de l'Europe, la nouvelle directive sur les produits du tabac n'aborde pas le volet financier. La compétence d'établir une hausse des taxes sur le tabac revient aux Etats membres. La Belgique ne se classe qu'à la treizième place du classement européen de la lutte contre le tabac, selon le 5e "Tobacco Control Scale" qui sera présenté jeudi lors de la Conférence européenne sur le tabac et la santé. (Belga)

Nos partenaires