Libération de deux techniciens d'Al-Arabiya enlevés en 2012 aux Philippines

03/02/13 à 09:09 - Mise à jour à 09:09

Source: Le Vif

(Belga) Deux techniciens philippins enlevés par le groupe islamiste Abou Sayyaf avec un journaliste jordanien de la chaîne satellitaire Al-Arabiya en juin 2012 sur l'île de Jolo, dans le sud des Philippines, ont été libérés, a annoncé la police locale dimanche.

Buboy Letriro et Ramil Vela ont été libérés par leurs geôliers samedi soir à Jolo, où des militants d'Abou Sayyaf les retenaient depuis sept mois et demi, a indiqué à l'AFP le chef de la police régionale, Noel delos Reyes. Hirsutes et amaigris, ils ont quitté la jungle à cheval, puis gagné en deux-roues le principal port de Jolo où ils ont contacté les autorités. Les autorités n'ont en revanche aucune information sur le sort du journaliste jordanien, Bakr Atyani, a ajouté M. delos Reyes, niant qu'une rançon ait été payée. Les deux techniciens et le journaliste, qui devaient réaliser un documentaire sur les musulmans philippins et les rebelles islamistes, ont été séparés au bout de cinq jours de captivité, selon le récit des anciens otages hospitalisés. Jolo est réputée abriter des extrémistes islamistes, dont Abou Sayyaf, une organisation considérée comme "terroriste" par les Etats-Unis et liée à Al-Qaïda. Le groupe est à l'origine de la prise d'otages le 23 avril 2000 de 21 personnes, dont dix touristes occidentaux, sur l'île malaisienne de Sipadan, libérés contre des millions de dollars. Au moins quatre étrangers seraient toujours retenus par les islamistes dans le sud des Philippines: un Néerlandais, un Suisse, un Australien et un Japonais. (CHN)

Nos partenaires