Liban: trois morts dans un nouvel attentat dans un fief du Hezbollah

16/01/14 à 20:13 - Mise à jour à 20:13

Source: Le Vif

(Belga) Un attentat a fait trois morts jeudi dans un bastion du Hezbollah au Liban, en proie à une recrudescence des attaques depuis son engagement dans le conflit en Syrie voisine au côté du régime.

Liban: trois morts dans un nouvel attentat dans un fief du Hezbollah

L'attaque à la voiture piégée s'est produite devant le bâtiment du siège local du gouvernement sur la place centrale de Hermel, une ville de la plaine orientale de la Békaa située à 10 km de la frontière syrienne. Elle a été revendiqué dans la soirée par un groupe se faisant appeler "le Front al-Nosra au Liban", en référence au Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda qui se bat contre le régime de Bachar al-Assad. "Par la grâce de Dieu, un tremblement de terre a secoué le bastion du parti de l'Iran à Hermel, dans une attaque martyr (suicide) de l'un des lions du Front al-Nosra au Liban", a écrit le groupe dans un communiqué publié sur sa page Facebook. C'est le cinquième attentat à frapper en six mois un fief du Hezbollah, qui combat en Syrie au côté des forces de Bachar al-Assad. Le nouvel attentat a coïncidé avec l'ouverture du procès par contumace de quatre membres du Hezbollah accusés de l'assassinat de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri devant le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) à La Haye. Les attentats ont exacerbé la division déjà profonde au Liban entre pro et anti-Assad, mais aussi les tensions entre chiites menés par le Hezbollah et sunnites représentés par l'ex-Premier ministre Saad Hariri. Ce dernier a assisté à l'ouverture du procès aux Pays-Bas des quatre membres du Hezbollah accusés de l'assassinat de son père Rafic qui a péri le 14 février 2005 dans un attentat suicide à la voiture piégée à Beyrouth. Le Hezbollah a maintes fois dénoncé ce tribunal. (Belga)

Nos partenaires