Liban: première condamnation d'un homme ayant battu sa femme, en vertu d'une nouvelle loi

02/07/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

(Belga) Un Libanais a été condamné à neuf mois de prison ferme pour avoir battu sa femme, une première au Liban depuis l'adoption d'une loi contre la violence conjugale en avril.

Hussein Ftouni a été également condamné à verser la somme de 20 millions de livres libanaises (9.700 euros) à son épouse Tamara Harissi, 22 ans, pour violences. L'ONG Kafa ("Assez" en arabe), qui a mené une campagne en faveur de la loi, a qualifié le verdict annoncé mardi de changement important, tout en critiquant la faible sentence rendue contre Ftouni. "C'est le premier cas où le criminel est condamné sous la nouvelle loi", a indiqué à l'AFP Maya Ammar, coordinatrice de la communication à Kafa. "La condamnation est faible. Mais c'est certainement mieux que de le laisser libre comme a demandé son avocat. Il a été toutefois été condamné pour avoir battu sa femme et non pour tentative de meurtre", a-t-elle déploré. "Pour nous, il s'agit clairement d'une tentative de meurtre et il doit être condamné pour cette charge", a-t-elle poursuivi. Tamara Harissi a déclaré au journal anglophone libanais The Daily Star que son mari l'avait frappée pendant trois heures, lui attachant les pieds et lui cassant les doigts. Il a jeté de l'alcool sur elle, essayé de la brûler vive puis a quitté la maison en la menaçant de la tuer à son retour, a ajouté Mme Harissi. (Belga)

Nos partenaires