Les secrétaires syndicaux de Ford Genk libérés après deux heures de prise en otage

18/01/13 à 03:10 - Mise à jour à 03:10

Source: Le Vif

(Belga) Une centaine de militants des fournisseurs de Ford Genk ont retenu en otage les trois secrétaires régionaux des syndicats de Ford durant plus de deux heures à l'hôtel de ville de Genk. Ces travailleurs leur reprochent de ne pas intervenir correctement pour la défense des intérêts des collaborateurs oeuvrant chez les fournisseurs.

Les réunions qui se sont déroulées jeudi après-midi entre les secrétaires syndicaux régionaux, les principaux représentants des quatre fournisseurs et les directions de ces quatre entreprises ont complètement dérapé. Les secrétaires avaient convenu avec les militants la nécessité d'organiser une concertation sociale pour les quatre entreprises ensemble, ce que les directions ont refusé à la suite de quoi le noyau dur des militants qui avait entre-temps été massivement convoqué s'est élevé contre les responsables syndicaux. Luc Prenen (CSC), Rohnny Champagne (FGTB) et Luc Nijs (CGSLB) ont ainsi été retenus en otage dans un local de l'hôtel de ville. La police s'est rendue sur place en nombre ainsi que le bourgmestre de Genk Wim Dries qui a pu calmer les esprits. Après une discussion de plus de deux heures, les responsables de la prise d'otage ont permis aux responsables syndicaux de rentrer chez eux. Ceux-ci ont déclaré avoir eu peur mais reprendront avec ardeur les négociations dès vendredi. (COC)

Nos partenaires