Les ministres de la Défense de l'Otan face aux défis capacitaires et de la cyberdéfense

22/10/13 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres de la Défense des 28 pays doivent se retrouver mardi après-midi à Bruxelles pour une réunion de deux jours consacrée principalement à examiner comme faire en sorte que l'Alliance atlantique reste, même en période de disette budgétaire, "forte" et "prête" à agir.

Ils vont également passer en revue les opérations en cours, principalement en Afghanistan et se pencher la défense cybernétique, une menace grandissante, selon l'expression du secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, à son arrivée au siège bruxellois de l'Alliance, pour cette réunion semestrielle qualifiée "de routine". Elle intervient toutefois alors qu'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement alliés se profile pour octobre prochain, dans un endroit qui reste à fixer au Royaume-uni, afin de marquer la fin, prévue au 31 décembre 2014, de la mission de combat de la force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf). Selon des diplomates, M. Rasmussen devrait notamment demander mardi soir aux ministres de la Défense alliés leurs souhaits en termes d'agenda pour ce sommet. Outre les questions de "capacités militaires" - liées à l'achat de coûteux matériels, de préférence en coopération multinationale -, l'Otan désire entretenir au sein des armées alliées l'habitude de travailler ensemble qu'elles ont acquis en dix ans d'opérations (souvent risquées et meurtrières) en Afghanistan, via un programme "robuste" d'exercices militaires. Mercredi, les ministres de la Défense alliés rencontreront leur homologue russe, Sergueï Choïgou, pour la première fois depuis deux ans, puis ceux de l'ensemble des pays présents à leurs côtés en Afghanistan. (Belga)

Nos partenaires