Les Etats-Unis exhortent l'Egypte à gracier les journalistes d'Al-Jazeera

23/06/14 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Le Vif

(Belga) Les Etats-Unis ont exhorté lundi l'Egypte à gracier ou commuer les peines de trois journalistes de la chaîne Al-Jazeera condamnés à des sentences de 7 à 10 ans de prison.

Les Etats-Unis exhortent l'Egypte à gracier les journalistes d'Al-Jazeera

"Nous appelons le gouvernement égyptien à gracier ces personnes ou à commuer leurs peines afin qu'elles puissent être libérées immédiatement, et à accorder la clémence à toutes les personnes condamnées pour des raisons politiques", a déclaré Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche. "Engager des poursuites contre des journalistes parce qu'ils donnent des informations qui ne sont pas conformes à la ligne du gouvernement égyptien, c'est mépriser la règle la plus élémentaire de la liberté de la presse et cela porte un coup au processus démocratique en Egypte", a encore expliqué Josh Earnest. Le secrétaire d'Etat John Kerry, en visite à Bagdad, a quant à lui parlé d'un verdict "effrayant et draconien", au lendemain de sa rencontre au Caire avec le nouveau président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Un tribunal égyptien a condamné lundi à des peines de 7 à 10 ans de prison trois journalistes d'Al-Jazeera, accusés de soutien aux islamistes, dont l'Australien Peter Greste. Onze autres accusés jugés par contumace --dont trois journalistes étrangers, deux Britanniques et une Néerlandaise-- ont été condamnés à 10 ans de prison. (Belga)

Nos partenaires